Catégories
Uncategorized

L’Institut des yeux Donald K. Johnson – Emploi Ophtalmologue

La perte de vision atteint un niveau critique au Canada. En 2007, plus de quatre millions de Canadiens vivaient avec une maladie oculaire cécitante, selon la National Coalition for Vision Health. Ce nombre devrait doubler d’ici 2020.

Les impacts socio-économiques sont énormes : isolement social, taux de chômage élevé et détresse émotionnelle pour l’individu ; 15,8 milliards de dollars de coûts annuels pour le système de santé en 2007 seulement; et les coûts économiques annuels devraient atteindre 30,3 milliards de dollars d’ici 2032.

Fourni

FourniDr Robert Devenyi, co-directeur du Donald K. Johnsons Eye Institute

Le vieillissement de la population n’est que l’un des facteurs qui influent sur l’augmentation de la demande de services d’ophtalmologie surspécialisés, explique le Dr Robert Devenyi. « La demande pour nos services explose bien au-delà de ce que dicterait l’augmentation démographique prévisible de la population vieillissante », dit-il. “C’est parce que non seulement le nombre de personnes âgées augmente à un rythme exponentiel, mais nous pouvons maintenant traiter de nombreuses affections qu’il y a quelques années nous ne pouvions pas.” Devenyi est ophtalmologiste en chef au University Health Network et codirecteur avec le Donald K. Johnson Eye Institute à Toronto. Situé à l’Hôpital Toronto Western, l’Institut combine une recherche révolutionnaire avec des soins cliniques de classe mondiale. Plus de 55 000 patients ambulatoires sont desservis et plus de 4 000 chirurgies pratiquées dans l’établissement chaque année.

Les affections les plus courantes traitées à l’Institut sont la dégénérescence maculaire de l’adulte (DMLA), le glaucome, la rétinopathie diabétique et les maladies de la cornée. Souvent, les personnes atteintes des conditions les plus complexes viennent de partout dans la province pour recevoir un traitement. Les progrès des traitements et des techniques chirurgicales au cours de la dernière décennie, tels que les médicaments injectables et des instruments plus précis, ont contribué à atténuer les effets des maladies oculaires et à réduire le temps de récupération des patients, explique Devenyi.

Fourni

FourniPatient, Robert Pryce et Dr Michael Brent – Directeur du programme Medical Retina au Donald K. Johnson Eye Institute.

Pour Robert Pryce, la détection précoce et le traitement à l’Institut ont été essentiels pour arrêter la progression de sa perte de vision due au diabète. « Il ne fait aucun doute dans mon esprit que sans traitement, j’aurais subi une perte de vision importante, ce qui m’aurait affecté pour le reste de ma vie », a déclaré Pryce. « Les soins prodigués par des professionnels hautement qualifiés et expérimentés à l’Institut sont sans égal.

Les cliniciens, dirigés par Devenyi, travaillent avec le Dr Valerie Wallace – codirectrice de l’Institut et chef du programme de recherche en sciences de la vision – et son équipe pour aider à trouver de nouvelles méthodes pour prévenir, atténuer ou réparer la perte de vision.

Fourni

FourniDr Valerie Wallace, codirectrice du Donald K. Johnson Eye Institute

« La collaboration est essentielle », déclare Wallace, dont la recherche est axée sur l’utilisation de cellules souches pour reconstruire les rétines endommagées. « Des cliniciens, les chercheurs découvrent les réalités auxquelles sont confrontés les patients. Grâce aux chercheurs, les cliniciens acquièrent une meilleure compréhension de ce qui est faisable. L’interaction qui croise ces deux perspectives aide à proposer de nouvelles idées et solutions aux défis auxquels les patients sont confrontés chaque jour. »

Le financement est essentiel pour faire avancer la recherche et les soins, mais les travaux précliniques, les études toxicologiques, les protocoles de sécurité et les essais cliniques sont extrêmement coûteux. Comme la nature transformatrice des nouvelles découvertes et traitements amène de nouveaux patients aux populations existantes, davantage d’infrastructures, de ressources humaines, de laboratoires, de salles d’opération et de médecins sont nécessaires.

Ces besoins croissants signifient que des philanthropes comme Donald K. Johnson deviennent indispensables, dit Devenyi. « La générosité de lui et de son épouse Anna nous a permis d’ouvrir cet institut et d’apporter des avantages inimaginables à nos patients », dit-il. « Les dons permettent non seulement de mener des recherches sans précédent, mais ils contribuent également à fournir les ressources permettant d’embaucher les meilleurs au monde dans le domaine et d’acheter des équipements de pointe pour la chirurgie et le diagnostic. »

Johnson a versé plus de 15 millions de dollars à l’Institut qui porte son nom. Sa myopie, son glaucome, ses cataractes et sa DMLA précoce ont stimulé son intérêt pour la prévention et le traitement des maladies oculaires, et ont renforcé sa ferme croyance en la responsabilité de mettre cet intérêt en action.

« C’est très gratifiant de redonner aux organisations qui ont touché nos vies et de voir les avantages pour ceux qu’elles servent », dit-il. « Alors que le financement du gouvernement permet à ces organisations d’être bonnes, les dons du secteur privé et les philanthropes fournissent le catalyseur qui leur permet d’être formidables. »

A 81 ans, Johnson est toujours très actif. Il travaille dans le secteur financier cinq jours par semaine et siège à six conseils d’administration, dont quatre pour des organismes sans but lucratif.

Johnson dit qu’il a été très chanceux au cours de sa vie. Il encourage les autres à suivre son exemple philanthropique et à contribuer à fournir le capital nécessaire pour que des choses incroyables se produisent. “Il vaut mieux le donner avec une main chaude qu’une main froide”, dit Johnson. “J’espère continuer à le faire pendant de nombreuses années – je n’ai que 81 ans et le meilleur reste à venir.”

Il en va de même pour l’Institut qui porte son nom.

“Médecin ophtalmologue : Nous vous recommande des emplois en ophtalmologieVous désirez exercer votre profession d’ophtalmologue au situation employé mais vous vous poser encore des questions ? Où pouvez-vous ? Quel est le quotidien du médecin ophtalmologiste salarié ? La Médicale vous procure des faits pour faciliter votre recherche d’emploi !
Où pratiquer la médecin ophtalmique au situation salarié ? Plusieurs structures médicales recrutent des praticiens en ophtalmologie pour améliorer leur offre de soins . Mais on ne sait pas toujours où dénicher et surtout dans quelles établissement médicaux il est possible d’exercer . Bonne nouvelle ! un grand nombre de des structures qui présente de soigner les pathologies de l’œil recrutent des médecins ophtalmologues en CDI ou en CDD . Cabinet de santé pluridisciplinaire , millieu ophtalmologique , centre hospitalier ou clinique privée… Tous proposent aux ophtalmologues des postes au statut employé . En cabinet de santé , vous rejoindrez une équipe médicale complète . D’autres spécialistes de la médecine ( médecin généraliste , gynécologue , dentiste… ) travaillent de manière journalière dans le même cadre que vous . on pourra être placés en centre-ville proche de toutes commodités et bénéficier donc d’un lieu de travail énergique .
En centre ophtalmologique , vous partagerez vos locaux avec d’autres praticiens ophtalmologues . Bien sûr , vous découvrirez d’une secrétaire médicale efficace et pourrez excercer en étroite collaboration avec une assistante médicale et un orthoptiste pour faciliter les bilans graphiques et faire un bilan orthoptique efficace . En millieu hospitalier ou en clinique privée , vous pourrez exercer la chirurgie réfractive au bloc opératoire ou pratiquer la médecine ophtalmologique au pôle rétine médicale . Que vous préfériez avoir une activité chirurgicale ou vous occuper des soins plus courants ( imagerie ophtalmique , consultations de suivi des patients… ) , tout médecin ophtalmologue peut être recruté dans un hôpital comme clinicien hospitalier au situation contractuel .
1/ quoi qu’il en soit , vous profiterez d’un plateau technique qui vous permettra d’exercer votre acrtivité avec le meilleur matériel pour traiter les anomalies et les infections visuelles . S’assurer du bon champ visuel et de l’acuité visuelle de vos personnes pour la prescription médical de lunettes ou de lentilles de contact adaptées , faire le dépistage des maladies de l’œil ( DMLA , cataracte , glaucome… ) , détecter d’autres pathologies par le soin courant ( diabète par exemple ) ou avoir une activité chirurgicale ( laser , chirurgie de la cataracte , chirurgie des paupières… . ) , toutes les possibilités s’offrent à vous . Vous avez le choix de la structure médicale où vous pourrez votre spécialité . En centre-ville ou même en zone rurale , plusieurs du milieu médical recrutent des médecins ophtalmologues .
2/ Quelle pratique pour les professionnels de la santé ophtalmologistes ? Vous l’aurez compris , un des atouts premier de l’emploi salarié est de pouvoir travailler avec une équipe médicale au contact de votre activité . Secrétaire médicale et orthoptiste vous accompagnerons en centre médical pour vous permettre de vous consacrer à votre spécialité .
3/ Les tâches administratives et les prises de rendez-vous sont gérées par le secrétariat et l’orthoptiste prend en charge le bilan orthoptique et facilite vos bilans visuels . vous pouvez ensuite analyser l’acuité visuelle de vos patients et se faire une idée de leur champ visuel en ayant en main l’ensemble des renseignements nécessaires à leur prise en charge ophtalmique . Vous retrouvez tous les installations et du matériel du technique de votre employeur . on pourra ainsi exercer en toute tranquilité et faire une analyse poussé de l’état de santé visuel de vos patients .
Su vous êtes chirurgien ophtalmologue , au pôle rétine médical de l’hôpital que vous rejoindrez , vous pourrez exercer la chirurgie réfractive au bloc opératoire . En tant que médecin ophtalmologiste , il est important de souligner que le situation employé vous permet de disposer d’une rémunération attractive et de tous les possibilités d’un contrat de travail ( congés payés , arrêts maladies… ) . Quelle que soient vos exigences et vos souhaits d’exercice , cette rémunération attractive vous sera proposée . Les commerces de santé ont besoin de vos compétences et de votre expertise . C’est pour cela qu’elles font le choix de recruter des praticiens ophtalmologues en leur présentant des conditions de travail amusants et attractives . Chirurgien ophtalmologue , n’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes de consultants pour avoir plus de conseils sur nos offres d’emploi en ophtalmologie ! Nous nous ferons un plaisir de vous répondre et de vous accompagner dans votre recherche d’emploi !
Nous recrutons des ophtalmologues pour nos partenaires du secteur de santé ! La Médicale recrute ! Nos partenaires du secteur médical et de l’ophtalmologie recrutent des ophtalmologistes en CDI et en CDD . Vous pouvez solliciter nos consultants pour trouver rapidement votre emploi ophtalmologue a cote de chez vous . tous les jours , nous collaborons avec des acteurs de l’ophtalmologie qui comptent sur nous pour trouver le chirurgien ophtalmologue qui intègrera dans de brefs délais leur équipe médicale .
Médecins ophtalmologues : Faites-nous confiance pour trouver l’emploi idéalNotre cabinet de recrutement est constitué uniquement de consultants spécialisés dans l’emploi de santé . Notre spécialité , c’est notre gage d’efficacité . Nous disposons d’une vision d’ensemble du marché du marché du travail médical et sommes ne mesure de vous proposer l’offre d’emploi ophtalmologue qu’il vous faut . Echanger chaque jour avec des médecins et des établissements de santé ne fait que améliorer notre expertise . Alors si vous souhaitez exercer votre profession d’ophtalmologue médical au statut employé plutôt qu’en installation libérale , vous pouvez nous faire confiance pour vous accompagner avec minutie . En clinique privée se situant proche de toutes commodités ou en millieu ophtalmologique , nous avons sûrement l’offre d’emploi qui répond à toutes vos exigences d’ophtalmologue inscrit au goût des médecins . au contraire de l’installation en libéral , plusieurs choix d’exercice s’offrent à vous .
Vous pouvez un centre ophtalmologique pour travailler en groupe accompagné tous les jours d’un orthoptiste . Vous pourrez vous consacrer entièrement à votre spécialité médicale ou en chirurgie de l’œil sans vous occuper de la première prise en charge des personnes par la secrétaire médicale et l’orthoptiste pour le premier diagnostic . Tous les centres de santé sont déjà équipés d’un plateau technique fiable dont vous pourrez de utiliser pour évaluer avec performance la vision de vos patients et détecter toute éventuelle maladie de l’œil . Même en centre de santé pluridisciplinaire , vous pourrez bénéficier de ce plateau technique fiable tout en collaborant au quotidien avec un soignant généraliste ou aussi un diabétologue . Vous pouvez de plus un millieu hospitalier de grande dimension qui dispose de lits d’hospitalisation nombreux pour pouvoir uniquement la chirurgie ambulatoire par exemple . LE situation de clinicien hospitalier ( statut proposé aux médecins souhaitant au situation employé à l’hôpital ) permet une plus grande flexibilité dans le chois des horaires de travail mais vous permet aussi de retenir une installation en libérale en parallèle si vous le souhaitezNotre cabinet de recrutement accompagne tout ophtalmologue médical dans sa recherche d’emploi . Nous étudions dans le détail particulier votre profil pour vous guider vers les sociétés avec qui vous pourrez collaborer tranquillement .